La loi autorise tout particulier et professionnel à disposer des ressources en eau souterraines présentes sous son terrain.

L'eau dans le sous-sol circule sous forme de veines et de nappes ce sont ces passages aquifères ( failles, fractures, nappes) que recherche le sourcier avec ses instruments, baguettes, pendule.

La réalisation de forages est réglementée au titre du code de l’environnement, dans le but de garantir que leur exécution ne portera pas atteinte à la qualité des ressources en eaux souterraines (par des déversements accidentels d’hydrocarbures, l’infiltration d’eaux usées, la corrosion des matériaux utilisés….).

L'obligation réglementaire est entrée en vigueur le 1er janvier 2009. il faut déclarer son ouvrage, ou son projet d’ouvrage en mairie.

Si vous destinez l’eau de votre puits ou forage à une utilisation domestique :

Est considéré comme relevant de “l’usage domestique” tout prélèvement inférieur ou égal à 1000 m3/an et destiné à l’alimentation, l’hygiène,  l’arrosage,au lavage et aux productions végétales ou animales réservées à la consommation familiale de ces personnes.

Pour un puits ou un forage de plus 10 m et de plus  1000 m3/an

il vous faudra une déclaration à la DREAL..

Déclaration d’ouvrage : prélèvements, puits et forages à usage domestique. Formulaire N° : cerfa13837*02

Si  l’eau que vous prélevez est destinée à la consommation, il faudra le signaler à la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) et procéder à des analyses pour être sûr que celle-ci est potable. 

Pour imprimer le formulaire de déclaration cerfa13387*02 :  

Le compteur d'eau n'est pas encore obligatoire

 

Forage

Depuis environ cinq ans les puits de faible profondeur qui avaient pourtant un débit fort et régulier tarissent.

Les nappes sont moins alimentées par manque de pluie.

Cela est du au réchauffement climatique.

L'eau aujourd'hui, même le long du Rhin dans la nappe phréatique est plus profonde.

Il ne faut donc pas hésiter à forer dans une veine d'eau plus profonde, pour assurer la pérennité du forage.

 

Le plus simple est de faire appel à un foreur, un puisatier ou à un terrassier pour votre futur puits.

Pour les personnes qui veulent faire leur puits eux même, respecter ces règles.

Pour votre forage utiliser du matériel  adapté. Un outil, une machine capable de forer plus profond que le lit de la source.

Faire une réserve d'eau de 3 à 5 m minimum, forer d'autant plus bas que le lit de la source, pour un forage.

La personne qui n'applique pas cette règle, prend le risque de n'avoir que quelques centaines de litres d'eau de réserve.

La pompe débitant plus qu'il n'y a d'eau dans la veine d'eau, la pompe désamorcera par manque d'arrivé d'eau.

Faire un débourrage afin d'évacuer tous les résidus pouvant s'être installés lors de la mise en place des PVC et de nettoyer la crépine.

Faire un essai de pompe  afin de calculer le débit de la source. 

Votre pompe devra être installée rapidement afin d'épurer tout élément qui pourrait par la suite ensabler le puits.

Veillez à remonter la pompe de 50 cm,du fond du puits.

Pour la constitution du débit de votre veine. La pompe devra fonctionner périodiquement pendant huit jours, pour faire l'appel d'eau. 

Pour un puits de 1 m de diamètre rester au moins à 8 mètres des fondations de votre maison. Il y a risque d'affaissement de terrain.

Respectez ces consignes .Une fois le puits terminé, il sera trop tard, l'erreur sera faite... 

Ne pas travailler seul si vous allez creuser votre puits, risque d'éboulement, manque d'air, etc...